Notre app fait parler!

Voici ici tous les différents médias ayant parler de notre app !

- Publié le 8 avril 2024 -

LesEchos

Lors de son passage dans l'émission « Qui veut être mon associé », diffusé sur M6. Claire Suco dévoilait Meuf, son projet de réseau social consacré aux femmes dont les origines remonte à sept ans. « Quand j'ai avorté en 2017, je me suis rendu compte qu'il n'y avait pas d'endroit pour discuter avec d'autres femmes », raconte la dirigeante.
Cette app à donc comme objectif de créer des espaces d'échanges sécurisés uniquement dédiées aux femmes, tous âges confondus.

Lire cet article

- Publié le 13 mars 2024 -

Radio France

"L'avortement, les violences sexistes et sexuelles, les règles ou encore la ménopause, autant de sujet que les utilisatrices de l'application "Meuf" peuvent aborder sans crainte. Depuis le 21 février, elles sont 30.000 à avoir voulu s'inscrire sur le nouveau réseau social gratuit entièrement réservé aux femmes. Un succès tel que sa fondatrice Claire Suco a dû faire une liste d'attente, le temps d'adapter l'application et de vérifier l'identité de chaque demandeuse."

- Publié le 23 février 2024 -

20 minuutes

"Un refus ouvre parfois des portes. Après avoir présenté sans succès son idée de réseau social 100 % féminin dansQui veut être mon associé ?, Claire Suco n’a pas baissé les bras. Et sa marque de vêtements, Meuf, est devenue un Instagram féminin. L’entrepreneuse a expliqué à 20 Minutes le concept de sa plateforme. Violences sexuelles, règles, avortement, sexualité… Sur Meuf, les meufs parlent de leur quotidien sans crainte"

Lire cet article
Vu dans "Qui veut être mon associé" sur M6

- Publié le 25 mars 2024 -

Radio France

"C'est bien connu, les réseaux sont loin d’être des safe places pour les femmes. Il suffit de voir les chiffres pour s’en rendre compte, 84% des victimes de violence en ligne et de cyberharcèlement sont des femmes. Entre sexisme, grossophobie ordinaire, sexualisation des corps, tendance malsaine… Les femmes doivent redoubler de vigilance sur les plateformes, et elles en ont marre.

Du coup, certaines trouvent des solutions pour contrer la misogynie ambiante. C’est le cas de Claire Suco, 32 ans qui est à la tête du compte Instagram meufparis aux plus de 216 000 followers."

Les femmes à la recherche de "safe places" sur les réseaux

- Publié le 22 février 2024 -

Au féminin

A-t-elle trouvé la solution pour permettre aux femmes de prendre la parole sans être victime de cyberharcèlement ? Ce mercredi 21 février, Claire Suco faisait partie des entrepreneurs venus présenter leur start-up et chercher des investisseurs dans l’émission : Qui veut être mon associé ?, sur M6. La jeune femme de 32 ans est venue défendre“Meuf”, un réseau social uniquement réservé aux femmes.

Lire cet article

- Publié le 22 Février 2024 -

Capital

«Il est faux de croire qu’Internet est un lieu différent de la réalité. On y reproduit les mêmes schémas que dans la vie, avec leur lot de tabous, de censure et de violence», pourfend Claire Suco, fondatrice de la start-up Meufs. Ainsi, ces excroissances numériques que sont nos téléphones portables et ordinateurs reproduisent stéréotypes de genre et sexisme à l’encontre des femmes par le biais des réseaux sociaux.

Lire cet article

- Publié le 23 mars 2024 -

Femme actuelle.

“Meuf, c’est le premier endroit sur cette planète où les femmes peuvent enfin se sentir en sécurité, et libres d’être elles-mêmes.”C’est ainsi que Claire Suco a décrit son projet devant les investisseurs de Qui veut être mon associé ?, lors de l’émission diffusée sur M6 mercredi 21 février 2024. Dès les premières secondes de son pitch devant les célèbres entrepreneurs, l’émotion s’est fait sentir en plateau...

Lire cet article